4 conseils pour se préparer mentalement au golf

Golf et préparation mentale

Le golf est probablement le sport dans lequel la dimension psychologique a le plus d’importance. C’est dans l’approche mentale que va se faire la différence entre deux joueurs dont les niveaux techniques sont très proches. Le contenu qui va suivre n’est qu’une approche de base de la mise en condition mentale du joueur de golf. La préparation mentale, comme son nom l’indique, demande une véritable préparation, c’est-à-dire que l’approche mentale constitue une véritable composante de l’entraînement du golfeur.

Il s’agit de comprendre le fonctionnement du cerveau car il est à l’origine de toutes nos actions, qu’elles soient conscientes ou inconscientes. La préparation mentale doit permettre de faire face à des situations dans lesquelles nous sommes dépassés par nos émotions et par l’enjeu. Tout se passe comme si l’on essayait de détourner notre attention des paramètres générateurs de stress et d’énervement pour créer un cercle vertueux. Voici quelques conseils tirés de nos expériences pas forcément issues du monde du golf.

4 conseils pour progresser mentalement au golf

1- Ne liez pas vos performances golfiques à l’image que vous avez de vous-même

Vous n’avez rien à prouver ni à vous-même ni à qui que ce soit. On ne joue pas pour se rendre nerveux mais pour prendre du plaisir.

Lorsqu’on joue, un questionnement interne se met en place. On ne le crée pas volontairement mais les questions sont là : à quoi ressemblerait un bon coup ? Qu’attendent de moi tous ces gens qui regardent ? On se raconte une histoire et cette dernière est superflue. Cela pompe une énergie qui serait nécessaire à la réalisation d’un coup propre techniquement.

Il faut se focaliser sur le jeu pour dédramatiser l’enjeu : l’enjeu entraine une consommation de ressources énergétiques plus élevé qui provoque une surexcitation. Cette surexcitation génère du stress qui se traduit par des tensions musculaires qui aboutissent à un mauvais swing. On doit se concentrer sur ce que l’on doit faire et pas sur ce qui peut arriver.

 

 

2- Ne pas avoir d’attente sur le parcours de golf

Dans les situations agréables on ressent des émotions positives. A l’inverse, dans les situations désagréables on ressent des émotions négatives. Malheureusement, le cerveau a tendance à enregistrer plus facilement les situations désagréables et le corps a tendance à interpréter physiquement ce que le cerveau enregistre. Par conséquent, le corps se crispe et le coup est mauvais.

Ces situations désagréables proviennent d’un double décalage. Le premier décalage est issu d’une dissonance cognitive entre ce que le cerveau propose et le coup que souhaite effectivement jouer le golfeur. Ce dernier choisit souvent la seconde option et crée ainsi une attente qui est la source du second décalage. En effet, si le coup réalisé n’est pas conforme à cette attente on ressent de la frustration. Il ne faut pas confondre une attente avec la notion d’objectif qui est abordée plus bas. Nous sommes les seuls à influer sur la réalisation d’un objectif alors qu’une attente dépend de paramètres extérieurs.

3- Tirez du positif de chaque situation sur le parcours

Qu’est-ce que l’échec ?

L’échec est ce que l’on éprouve après une action dont le résultat n’est pas conforme à la représentation que l’on s’était fait de l’issue de l’action. Le problème est que l’on a tendance à se focaliser sur ce résultat (en l’occurrence un coup raté) alors que l’on devrait se concentrer sur ce qui a amené ce résultat. Finalement, une telle situation devient un échec si l’on se morfond sur soi. Si l’on en tire une leçon cela devient une expérience. On appelle cela la résilience, c’est-à-dire la capacité à rebondir après l’échec. Par conséquent il ne faut pas avoir peur de l’échec sous peine de brider l’expression de nos potentiels. Si l’on se bride on reste dans une zone de confort et on ne progresse pas. C’est comme si l’on abandonnait avant même d’avoir commencé et c’est cet abandon qui constitue le véritable échec. On évalue une action après l’avoir réalisée et pas avant. Enfin, il faut bien comprendre que le travail paye mais pas forcément dans l’immédiat. C’est ce qu’on appelle la gratification différée.

echec

4- Visualiser son objectif sur le parcours

 

Pourquoi définir un objectif ?

Cela permet au cerveau de déterminer les actions à mettre en place pour parvenir à cet objectif, de les prioriser et de les réaliser. On peut illustrer ce procédé par la routine Avoir-Faire-Etre (crédits : Ludovic Leroux – golftechnic.com). :

  1. Définir ce que l’on souhaite AVOIR : il s’agit de l’objectif
  2. Définir les moyens de réaliser cet objectif : FAIRE
  3. Adopter une façon d’ETRE pour atteindre l’objectif : il s’agit de l’état d’esprit dans lequel on s’installe pour réaliser l’objectif.

Certains professionnels du golf et du sport de haut niveau en général expliquent qu’il faut en quelque sorte automatiser la tâche. Ainsi on occupe le cerveau pour éviter les pensées parasites.  Ludovic Leroux explique que d’après les neurosciences motivationnelles, les objectifs doivent répondre à 4 critères, les mots, les images, les sensations et les émotions qui correspondent respectivement à 4 parties de l’encéphale : le cerveau gauche, le cerveau droit, le cerveau médian et le cervelet. Si c’est 4 parties sont sollicitées alors la motivation va être forte et l’objectif aura des chances de conversion beaucoup plus élevées. Il s’agit d’identifier les émotions ressenties lorsque l’on performe et d’aller vers ces émotions avant de frapper un coup.

Vous l’aurez compris, le corps et l’esprit sont liés et influent mutuellement l’un sur l’autre. Le golf requiert une certaine rigueur mentale si vous souhaitez progresser sur votre carte de score. Les efforts que vous ferez pour améliorer vos performances vous serviront dans la vie de tous les jours pour appréhender toutes les situations de stress que vous pourrez rencontrer.

drapeau

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous !

Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé des nouveaux cours à disposition, des tests de matériel et de toutes les actualités golfiques !

  • Nouveaux cours en ligne
  • Actualités et promotions
  • Tests de matériel et bons plans

Recevez en plus l'ebook des règles du golf de la FFG

x